TOUT SUR LA RETRAITE DES DEPUTES

TOUT SUR LA RETRAITE DES DEPUTES

2 commentaires

Deux députés ont répondu à la lettre ouverte
lire la réponse du député de la Haute-Loire : M. MARCON
lire la réponse du président du groupe UMP : M. COPE (mise en ligne ultérieurement)

Si vous désirez consulter le dossier complet sur les retraites des députés et sénateurs, vous pouvez le télécharger dans la rubrique LES INFOS DE L’ASSO en TELECHARGEANT LA LETTRE OUVERTE AUX DEPUTES dont voici des extraits :

« Les députés du pays des droits de l’homme et du citoyen sont-ils prêts à abolir leurs privilèges »

Messieurs,
Comme le préconise la constitution française dans l’article IV de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation » et le prévoit donc le règlement de l’Assemblée nationale dans l’article 148 …

Or les déclarations déposées lors de la constitution des groupes parlementaires reprennent à de multiples reprises notre sollicitation :

Groupe UMP : «Attachés à une gestion rigoureuse de l’argent public, les députés de l’Union pour un Mouvement Populaire attendent aussi de l’Etat qu’il montre l’exemple et conduise une politique sérieuse des finances publiques visant à alléger la contrainte que fait peser sur la France et sur ses jeunes générations la persistance de déficits et de dettes publics excessifs.»

Groupe SRC : «Attachés à l’autorité et à la neutralité de la puissance publique, nous promouvons la conception d’un Etat modernisé qui assure la justice et la solidarité entre les citoyens ; qui garantit le droit à la santé et à la retraite pour chacun … En toutes circonstances, nous plaçons notre action dans le cadre de la promotion de l’intérêt général

Groupe GDR : «La liberté de conscience, la liberté de la pensée et de son expression sont l’apanage de la République. Elles sont inséparables de la dignité du citoyen, les défendre est le premier devoir du parlementaire. Pour le respect de ces libertés fondamentales dans le cadre de l’Assemblée nationale, se regroupent les députés agissant sous leur responsabilité personnelle et n’acceptant d’autre directive que celle de leur conscience. La liberté de vote leur est garantie

Groupe NC : «Ils sont déterminés à exercer leur liberté de parole et à être force de propositions au sein de la majorité, pour mener à bien le redressement du pays. Ils auront à cœur de défendre les aspirations et les préoccupations des Françaises et des Français et de se faire leur porte-parole auprès du gouvernement à l’Assemblée nationale …. Les députés du groupe Nouveau Centre souhaitent une gestion budgétaire saine et responsable, visant à réduire la dette et équilibrer le budget de fonctionnement de l’Etat.»


Nous vous informons donc de notre démarche afin que vous puissiez suivre son évolution, la soutenir, en accord avec vos déclarations, et exprimer votre opinion à son sujet conformément au préambule de la constitution du 27 octobre 1946…

Les billets de l'auteur :

2 Commentaires

  1. MUT Claude  - 25 mars 2010 - 19 h 53 min
    /

    5 ans d’activité parlementaire = 5 ans de cotisations – ni plus, ni moins. Comme tous le monde dans notre pays de France.
    Cordialement
    Claude MUT

  2. Berrnard L.  - 25 mars 2010 - 22 h 07 min
    /

    Je viens de prendre connaissance du contenu de votre site et adhère totalement à votre démarche. Je compte adhérer à votre association et vous adresse, à cet effet , par courrier de ce jour, ma cotisation et mes coordonnées. Félicitations pour votre détermination.

Nous suivre

Nous soutenir

Newsletter

Back to Top