Les députés sont POUR aligner leur pension sur le régime général

Les députés sont POUR aligner leur pension sur le régime général

Un commentaire

A la question :

« Etes-vous pour l’alignement de la pension des députés sur le régime général ? »


15 députés ont répondu « OUI » ( 94 % )


1 député a répondu « NON » ( 6 % )


7 députés ont répondu autrement

  • Mme. BILLARD Martine (Réponse)
  • M. LE BRIS Gilbert (Réponse)
  • M. DORD Dominique (Réponse)
  • M. LE GUEN Jacques (Réponse)
  • M. JACOB Christian (Réponse)
  • M. LENOIR Jean-Claude (Réponse)
  • M. MARCON Jean-Pierre (Réponse)

  • 554 députés n’ont pas encore répondu

    Au printemps dernier, l’association a déposé 577 courriers à l’Assemblée nationale. Ces lettres, adressées personnellement à chaque député, leur offraient à tous, pour la première fois, la possibilité de s’exprimer publiquement et directement sur leur propre système de pensions.

    « En effet, à l’heure actuelle, les modifications apportées à la pension des députés n’ont été traitées qu’indirectement, par les seuls membres du bureau de l’Assemblée, à huis clos… alors que plusieurs demandes ont avorté :
    – En 2003 : Un député dépose une proposition de loi sur un alignement complet avec le régime général… Sept ans plus tard, la proposition est toujours en attente !
    – En 2007 : Un député pose en réunion de groupe la question de l’alignement… Cette question est rapidement écartée par un député plus ancien : « Pas de coup de pub ! »
    – En 2010 : Deux amendements demandent un rapport à ce sujet… Amendements rapidement évincés par le principe de la séparation des pouvoirs »

Les billets de l'auteur :

1 Commentaire

  1. VALAT  - 25 octobre 2011 - 18 h 07 min
    /

    Bonjour, oui ce serait très bien que les députés et les sénateurs s’alignent sur le régime des retraites des particuliers et aussi sur beaucoup d’autres choses, salaires avantages et autres. Certes ce n’est pas ça qui sauvera le pays, mais c’est un symbole car ils sont sensé montrer l’exemple !!

Nous suivre

Nous soutenir

Newsletter

Back to Top