POUR LA TRANSPARENCE DE L’IRFM !

POUR LA TRANSPARENCE DE L’IRFM !

6 commentaires

Actuellement, chaque député dépense les 5770 € qui lui sont octroyés tous les mois au titre de l’IRFM (Indemnité Représentative de Frais de Mandat)… et tout cela sans aucun justificatif, aucune facture, ni quittance… Tous les citoyens français ont le droit de savoir ce que nos élus font de l’argent public !
Certains d’entre eux en profitent même pour se rembourser l’achat d’une permanence en leur nom propre : en toute opacité.

Afin d’obtenir les informations relatives aux dépenses de nos élus, quitte à aller devant la justice, l’association mène l’enquête. Pour chaque demande formulée auprès des Services de Publicité Foncière pour obtenir des informations sur le propriétaire d’une permanence, l’Association verse 14 € au trésor public.

Les billets de l'auteur :

6 Commentaires

  1. ALBERTO  - 29 janvier 2015 - 1 h 01 min

    BRAVOooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo……………………………………..

  2. ESCLATINE  - 30 janvier 2015 - 13 h 07 min

    je suis d’accord avec le combat que mene l’association . Les sénateurs gaspillent l’argent des contribuables.

  3. eric  - 31 janvier 2015 - 17 h 13 min

    Très intéressante initiative. Votre démarche citoyenne ainsi que d’autres mouvements de votre genre me font espérer dans l’éveil de notre nation qui rayonne malheureusement à travers le monde plus que comme l’ombre de lui même.

  4. DESTRABAT  - 3 février 2015 - 0 h 08 min

    Non seulement les indemnités « règlementaires » plus tous les autres avantages « légaux » sont exorbitants par rapport au revenu moyen
    d’un contribuable.
    Mais PIRE : tous les autres « avantages » cachés, souvent tout-à-fait illégaux ( cadeaux en nature, commissions occultes de toutes provenances, voyages « documentaires » etc, etc…) font de nos mandataires (car ce sont des citoyens à qui nous confions le mandat de faire valoir nos besoins de véritables « barons », comtes et ducs sans aucun rapport avec le rôle REPUBLICAIN qu’ils devraient assûmer.
    L’ancien cadre commercial et vice-président d’une coopérative d’accession à la propriété qui compta plus de huit cent maisons individuelles en Aquitaine sait ce dont il parle !!!
    Des enquêtes « populaires » c’est-à-dire engagées par des parlementaires ASSISTES TRES LEGALEMENT de « simples » citoyen(ne)s menées au sein même des assemblées d’élus et des entreprises et autres collectivités auxquelles ceux-ci sont, du fait de leurs mandats, mêlés, devront INDUBITABLEMENT être accomplies au plus vite.
    L’état déplorable et très, très inquiétant de notre république l’exige !
    Lou Destrabat ce lundi 2 février 2015.

  5. ROG Alexandre AT  - 27 juillet 2015 - 2 h 55 min

    Bonjour ,

    Si vous avez besoin d’un comptable de formation pour analyser et fouiller les bilans et autres justificatifs, n’hésitez pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Nous suivre

Nous soutenir

Newsletter

Back to Top