• 11 propositions sur la moralisation de la vie publique
    11 propositions sur la moralisation de la vie publique
    Pas de commentaire

    Moralisation de la vie publique : lettre ouverte à la Présidence de la République IRFM, Indemnités spéciales de fonction, crédits collaborateurs, permanences parlementaires, réserve parlementaire, décisions des questures, comptes et budgets des collectivités… De nombreuses dérives sont rendues possibles du fait de la non application stricte des normes juridiques en vigueur. Avant de créer de…

    Lire la suite
  • 80 parlementaires se partagent 1,5 million d’euros d’indemnités illégales
    80 parlementaires se partagent 1,5 million d’euros d’indemnités illégales
    21 commentaires

    Après avoir expliqué comment des parlementaires ont pu s’enrichir personnellement en profitant de l’argent de l’IRFM, l’Association pour une démocratie directe dénonce le fait que 80 parlementaires, appelés « les dignitaires » de l’Assemblée nationale et du Sénat, se partagent 1,5 million d’euros annuels en indemnités illégales. Alors que la loi organique de 1958 et…

    Lire la suite
  • <a href=TELECHARGER LE GUIDE DE MAUVAISE CONDUITE">
    TELECHARGER LE GUIDE DE MAUVAISE CONDUITE
    Un commentaire

    La France est un paradis pour l’enrichissement des parlementaires. Afin d’aider nos députés et sénateurs à continuer de s’enrichir encore et encore avec de l’argent public, l’association publie un guide de mauvaise conduite. En le parcourant, vous comprendrez comment les parlementaires procèdent pour s’enrichir personnellement, tout ceci avec le consentement complice et bienveillant de l’Assemblée…

    Lire la suite
  • Aidez-nous à libérer les comptes des communes
    Aidez-nous à libérer les comptes des communes
    7 commentaires

    De quoi s’agit-il ? Les deux documents budgétaires principaux des communes sont le budget prévisionnel et le compte administratif. Si on peut constater que certaines municipalités mettent à disposition quelques informations, il n’est pas aujourd’hui possible d’obtenir simplement l’ensemble de toutes les informations relatives à cette dépense publique. Pourtant, légalement, tout citoyen a le droit…

    Lire la suite
  • LE RAPPORT N°1 DE L’ASSO SUR L’IRFM
    LE RAPPORT N°1 DE L’ASSO SUR L’IRFM
    6 commentaires

    « L’intérêt personnel des élus ne doit pas passer avant l’intérêt général » Après deux ans d’enquête, l’Association Pour Une Démocratie Directe rend publiques ses conclusions et informe les citoyens des nombreuses dérives qu’elle a pu constater au sujet de la dépense de l’argent de l’Assemblée nationale : enrichissement personnel des députés, prêts immobiliers consentis par l’Assemblée…

    Lire la suite
  • Le ministère des Finances est incapable de suivre les subventions de l’État…
    Le ministère des Finances est incapable de suivre les subventions de l’État…
    2 commentaires

    Pourquoi L’État souffre-t-il d’amnésie quand il s’agit de la dépense publique ? Les réserves parlementaire et ministérielle correspondent à des subventions de l’État. Il serait donc normal qu’elles soient gérées avec tout le sérieux dû à la bonne gestion des deniers publics. Non, les ministères préfèrent distribuer en catimini cet argent au fort goût électoraliste….

    Lire la suite
  • L’ASSO SIGNALE 14 PARLEMENTAIRES A LA CNCCFP
    L’ASSO SIGNALE 14 PARLEMENTAIRES A LA CNCCFP
    26 commentaires

    Si ces députés et sénateurs ont utilisé leur IRFM (Indemnité Représentative de Frais de Mandat) pour leur campagne électorale, la sanction encourue est l’INÉLIGIBILITE… L’Association pour une démocratie directe poursuit actuellement son enquête sur l’IRFM et ses multiples dérives rendues possibles par l’absence de contrôle et le refus réaffirmé par l’Assemblée nationale et le Sénat…

    Lire la suite
  • POUR LA TRANSPARENCE DE L’IRFM !
    6 commentaires

    Actuellement, chaque député dépense les 5770 € qui lui sont octroyés tous les mois au titre de l’IRFM (Notes de frais) sans l’ombre d’un justificatif !
    Certains parlementaires s’achètent leur permanence avec cet argent public. Qui ? L’asso mène l’enquête.

    Lire la suite

Nous suivre

Nous soutenir

Newsletter

Back to Top